Aperçu sur le métier d'assistant dentaire

 

L’assistant dentaire fait partie de la famille des métiers de l’assistanat où la principale mission est d’assister le médecin dans ses interventions. Il s’agit d’un poste qui s’adresse aux personnes souhaitant intégrer une clinique dentaire. Pour se lancer dans cette profession, il faut toutefois détenir certaines compétences et surtout suivre une formation adaptée.

En quoi consiste ce poste ?

Comme évoqué précédemment, il s’agit principalement de porter assistance au dentiste. Cependant les tâches à accomplir sont très diversifiées allant de la réception des patients jusqu’à la stérilisation des matériels. Ce professionnel peut intégrer une clinique dentaire privée ou encore un établissement public.

Cet assistant devra avoir un bon sens de l’organisation. Effectivement, il va organiser les rendez-vous et s’entretenir avec les fournisseurs du cabinet. Il se chargera de la gestion de stocks des médicaments et il aura pour mission de contacter différents prestataires pour l’entretien des équipements.

Hormis tout cela, cet intervenant va également actualiser les dossiers des patients. Sa présence garantit la qualité des soins. En outre, c’est le principal interlocuteur des autorités compétentes. Il transmet aux gérants les courriers et accomplit les procédures obligatoires.

En somme, ce professionnel assure le bon fonctionnement de la clinique dentaire. Pour remplir ces fonctions, les intéressés doivent se procurer le certificat requis. Pour cela, il suffit de suivre une formation.

Comment devenir assistant dentaire ?

Ce poste nécessite de bonnes capacités relationnelles et organisationnelles. Une certaine polyvalence est exigée pour être en mesure de réaliser toutes les tâches décrites plus haut. Selon la loi, il faut également être inscrit à la RNCP ou Répertoire National des Certifications Professionnelles avec comme titre « assistant dentaire ».

Pour se lancer dans cette profession, il faut au préalable suivre une formation assistant dentaire, dans un établissement dédié comme http://afppcd-idf.com. Pour cela, il faut au minimum être âgée de plus de 18 ans et détenir un diplôme de niveau V ou équivalent.

La formation se fait par alternance et nécessite l’assistance de l’employeur pour l’enseignement pratique. Le cursus s’étend sur 18 mois et comprend 14 modules. Au total, la partie théorique dure 336 heures. Pour plus de détails, il est recommandé de solliciter un formateur expérimenté et qualifié.

Il est important de noter que la VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience permet aussi d’obtenir le statut d’assistant dentaire. Cette démarche est uniquement valable pour les personnes ayant aux moins 3 ans d’expérience professionnelle dans un poste similaire.

Pour ceux qui souhaitent suivre une formation, il n’est pas nécessaire de s’informer auprès de plusieurs établissements. Les intéressés doivent simplement faire quelques recherches pour trouver une structure qui propose ce genre d’apprentissage. Généralement, les frais de cours sont à la portée de tout le monde. En faisant le bon choix, le particulier n’aura pas à chercher un employeur pour son stage.