L’huile d’argan : pour quel type de peau ?

 

L’huile d’argan, l’huile qui est une pure merveille utilisée dans l’alimentation ou dans le domaine du cosmétique. Ce dernier la rend d’ailleurs très connu et précieuses par ses bienfaits inouïs au contact du corps tout entier. Cependant, des questions résident sur le type de peau qui pourrait s’adapter à l’huile d’argan. Pour tout savoir, vous découvrirez ci-dessous pour quel type de peau est faite cette huile précieuse.

L’huile d’argan, c’est quoi ?

Originaire du Maroc, l’huile d’argan pour le cosmétique est en effet, une huile tirée des fruits de l’arbre arganier. Existant en deux types d’huile, c’est plutôt celle employée pour les soins cosmétiques qui séduit de plus en plus de gens, car elle recèle d’innombrables bienfaits sur le corps. Soulignons que l’huile d’argan destiné pour des soins cosmétiques est claire et sans odeur. Ceci vient du fait qu’il n'y a eu aucune torréfaction des amendons. Si elle est si incroyable, c’est que derrière cette huile se cache des composants puissants capables de supprimer chaque imperfection du corps notamment sur la peau. Comme constituants on distingue des acides polyphénols, les acides phénoliques, les oméga-3, les oméga-6, les squalènes ainsi que beaucoup d’autres. De ce fait, l’huile d’argan dégage d’innombrables vertus qui revigoreront la peau tout en lui rendant son éclat.

Type de peau adapté à l’huile d’argan

Tout d’abord, chaque personne se doit de connaître son type de peau. La peau peut être de type sec, gras, ridé ou autre, mais quoi qu’il en soit, l’huile d’argan est adaptée à tout type de peau. Si vous avez une peau sèche présentant une grande sensibilité accompagnée d’irritation et de manque d’élasticité, l’huile d’argan est le plus apte à redonner de la vigueur à votre épiderme. En ayant des vertus hydratantes, antiseptiques, anti-inflammatoires, régénérantes, attendez-vous à ce que votre peau retrouve rapidement tout sans éclat. Avec toutes ces propriétés, ce liquide a le pouvoir de rendre la souplesse et la douceur à la peau. De plus, il soulage les cas d’irritation et cicatrise de manière rapide les conséquences des agressions extérieures telles que des blessures ou des lésions. De ce fait, votre épiderme se retrouvera plus ferme et bien évidemment plus tenace.

En outre, nombreux ont l’habitude de croire que l’huile d’argan n’est recommandée que pour la peau sèche vue sa teneur élevée en acide gras. Au contraire, elle est également appropriée pour les personnes ayant une peau grasse, car elle possède des qualités sébo-régulatrice et non comédogène. Grâce à ces propriétés, la production de sébum ne se dérègle plus. De plus, les tissus cutanés seront bien nourris en profondeur, ce qui est fondamental, car ainsi, la peau sera protégée des manifestations des affections telles que les acnés ou des éléments nocifs de l’extérieur. Sur ce genre de peau, cette huile précieuse purifie l’épiderme tout en la rendant plus éclatante.

À part cela, l’huile d’argan exerce également un miracle sur le genre de peau sujette à des rides. Caractérisées par des petits plis notamment sur le visage, les rides sont les conséquences du phénomène du vieillissement cutané. Dans ce cas, la production des collagènes devient plus lente, les cellules ne s’accroissent plus normalement et la peau requiert énormément d’hydratation. Quoi qu’il en soit, ce liquide miraculeux exerce un effet positif sur ce type de peau, car elle renferme les constituants essentiels tels que la vitamine E, l’oméga 6 ainsi que l’oméga 3. En l’occurrence, la peau ridée retrouve rapidement un second souffle grâce à l’élasticité et à la régénération que l’huile d’argan procure.

Le pouvoir de l’huile d’argan s’étale sur plusieurs types de peau, pas seulement sur les genres de peau cités ci-dessus. Cependant, pour profiter de son avantage, il n’y a rien de plus facile. Vous n’avez qu’à versez quelques goutes de ce liquide sur vos mains pour ensuite le mettre au contact sur votre peau. Précisons qu’il faut faire un léger massage pour que l’huile d’argan puisse pénétrer délicatement dans l’épiderme.