Le baume du tigre et ses nombreux usages

Qu’est-ce que le baume du tigre ?

Originellement créé en Birmanie dans les années 187, le Baume du Tigre est un onguent 100% végétal composé de menthol, camphre, essence de cajeput, huile de menthe, essence de clou de girofle, essence de cassis ou d’eucalyptus et paraffine. Aussi curieux que cela puisse paraître, il ne contient pas d’ingrédient lié au tigre.

Il est, à tort, peu connu car, appliqué de manière cutanée, il propose de nombreux usages aussi bien pratiques que thérapeutiques, en voici quelques-uns :

 

Soulagement des douleurs

Le baume du tigre peut soulager les rhumatismes et douleurs articulaires en particulier en étant appliqué sur le dos, les jambes ou les muscles douloureux. Il apaise aussi les maux de gorge en étant appliqué autour du cou et en le laissant reposer toute la nuit.

Autre application cutanée : les brûlures. Celles-ci seront moins douloureuses si l’on y applique du baume ; de même pour les ampoules.

Une rage de dents peut également être soulagée grâce au baume du tigre. En effet, l’application cutanée peut également se faire dans la bouche, autour de la dent douloureuse.

 

Autres applications thérapeutiques

Au niveau respiratoire aussi le baume présente diverses vertus : il aide à déboucher le nez et soulage les bronches en cas de difficulté respiratoire.

 

Vie pratique

Un détachant naturel : le baume répandu sur un chiffon et frotté à même la peau permet de retirer efficacement les tâches de peinture. Il est également très efficace pour se débarrasser des termites et éloigner les insectes, ainsi que pour soulager les piqûres de moustiques.

Un anti-odeur efficace : un pot de Baume ouvert dans un placard à chaussures permettra d’éliminer les mauvaises odeurs liées à celles-ci.

Décolleur : enfin, l’onguent peut être employé pour décoller les résidus d’autocollants un peu trop résistants.

 

Baume blanc et baume rouge

Il faut savoir qu’il n’existe pas un mais deux baumes du tigre : l’un blanc, plutôt réservé à tout ce qui est nasal, respiratoire, maux de têtes ou torticolis ; l’autre rouge conseillé pour soulager les inflammations, douleurs articulaires et musculaires.

Suivant les douleurs que vous souhaitez traiter, il est donc vivement conseillé de bien choisir le type d’onguent que vous vous procurerez.