Le microbiote, un allié pour l’efficacité de l’immunothérapie

Les recherches ont permis aux médecins de mettre en place un traitement important capable d’aider de nombreux patients lors de l’immunothérapie. Ce traitement consiste à utiliser le microbiote pour rendre efficace la thérapie contre le cancer. Vous aurez plus de détails sur ce type de traitement.

Comment a été découvert le microbiote ?

Plusieurs études ont été faites pour apporter une solution contre ce fléau qui bat son plein de nos jours. Le cancer est une maladie qui sévit et qui fait beaucoup de victimes. Le microbiote a été mis en place par des études française et américaine. Certaines bactéries corrigées sont à la base de la découverte très importante qui a une résistance impressionnante face au cancer.

L’équipe de recherche a montré que le microbiome intestinal qui autrefois était appelé la flore intestinale peut jouer un rôle capital au niveau de l’immunothérapie. Le traitement mis en place permet de sensibiliser les défenseurs du système immunitaire qui pourront se défendre contre le cancer. Mais certains patients ne répondent pas favorablement à ce traitement.

Pourquoi ce traitement n’est-il pas favorable chez certains patients ?

L’immunothérapie est un traitement qui permet d’avoir chez certains patients (malade) des résultats extraordinaires. Par contre d’autres malades ne répondent pas effacement au traitement et cause même d’autres effets négatifs sur la santé de ces derniers. Plus de 50 % des patients résistent à l’immunothérapie.

Selon le docteur Dr Bertrand Routy et son homologue Laurence Zitvogel expliquent pourquoi le traitement ne fonctionne pas chez certains. Le tube digestif serait à la base de cette inefficacité. Le microbiome plus concrètement serait la principale cause. Selon certains chercheurs français, l’analyse de plusieurs patients atteints du cancer de la vessie, de rein, et de poumon, a montré que les antibiotiques auraient un impact négatif sur les patients qui suivent l’immunothérapie. Ces antibiotiques provoquent un déséquilibre du microbiote intestinal deux mois avant et un mois après sur la progression de la maladie et l’observation générale des patients qui sont victimes de ces types de cancer énumérés plus haut.

Mais grâce aux recherches, les bonnes souches bactériennes ont été rétablies pour opérer une transformation au niveau du traitement anticancéreux pour le bien-être des patients.

Il est observé chez les patients répondant au traitement suite à l’approfondissement des recherches, une composition qui est riche en Akkermansia muciniphila. Ceci est observé grâce aux chercheurs français.

Les américains, eux aussi ont évolué dans les recherches suite à l’analyse de 112 patients qui étaient atteints du cancer de la peau. Il a été trouvé des bactéries du nom de Ruminococcaceae apparu dans les fesses de ceux-là qui ont répondu au traitement.

 

Le microbiote corrige les cellules qui sont atteintes afin de permettre au malade de pouvoir résister à la maladie quand ils sont sous l’immunothérapie. C’est un allié parfait et très efficace qui a été découvert pour soulager les patients atteints du cancer.  Pour aller plus loin vous pourrez également lire ces articles :