Modifications du Levothyrox : quelles réactions ?

Ce sont environ 3 millions de personnes qui ingèrent quotidiennement du Lévothyrox, ce médicament pour la thyroïde, soit un des traitements les plus courants dans l’Hexagone. Durant ce printemps 2017, une nouvelle formule fut mise en place afin d’améliorer sa stabilité. Cependant, d’autres effets non souhaités ont vu le jour, à savoir des effets secondaires auparavant non ressentis tels que des vertiges, nausées, pertes de cheveux etc. Une affaire vivement médiatisée dans les médias traditionnels et numériques (tels que les réseaux sociaux), sans toutefois parler de véritable scandale sanitaire comme la France en a connu par le passé (ex : l'affaire du Médiator) C’est pourquoi, à compter de ce lundi 2 octobre 2017, le gouvernement a décidé de revenir à l’ancienne formule.

Un impact sans précédent sur les réseaux sociaux

Nombreuses sont les personnes « victimes» de cette nouvelle formule qui se sont enflammées sur la Toile, en particulier sur les réseaux sociaux. En effet, pétitions en ligne, lettres ouvertes et autres moyens d’expression via Internet ont permis aux patients mobilisés de parvenir au retour de l’ancienne formule du médicament. Un exemple : le site mesopinions.com a ainsi récolté de très nombreuses signatures grâce notamment au relai de celles-ci sur Twitter, Facebook, par mail etc. Les signataires étaient alors 14 000 en moins de trois semaines et 200 000 début septembre.