Café et cerveau, quel constat ?

« Le café est plutôt bon pour le cœur, le système cardio vasculaire, il réduit également le risque de diabète, mais qu’en est-il au niveau du cerveau ? Alors bien sûr le café est un psychostimulant, tous ceux qui en boivent en ont fait l’expérience mais des chercheurs ont voulu savoir s’il pouvait même y avoir un effet sur les démences du type Alzheimer.

Ils ont donc pris une cohorte de plus de 6000 femmes qui ont été suivies pendant 10 ans ; on regardait bien sûr leur consommation de café  et là les résultats sont plutôt spectaculaires puisqu’ils ont montré que ceux qui buvaient régulièrement du café, environ 261 mg/jour soit 3 tasses soit 5 à 6 tasses de thé, toutes ces femmes avaient une réduction du risque de démence type Alzheimer d’environ un tiers.

Alors bien sûr, tout le monde ne peut pas boire du café, le professeur Constantin de l’Académie de Pharmacie expliquait dans un livre récent que certains n’avaient pas l’équipement enzymatique pour le digérer facilement et d’ailleurs il s’agit généralement souvent de gens qui ne boivent pas du tout de café. Si vous en buvez en tout cas, voilà une bonne raison de continuer. L’étude ne portait que sur des femmes de plus de 65 ans mais il y a de bonnes chances de penser que cet effet pourrait commencer bien avant 65 ans. »

Source : lemagsanté