Choisir le sexe de son bébé en mangeant les bons aliments

Même si on n’ose pas toujours l’avouer, rares sont les parents qui n’ont pas de préférence concernant le sexe de leur futur bébé. Aujourd’hui, il est désormais possible  d’avoir le fameux choix  si la femme modifie son régime alimentaire avant et pendant la grossesse. Cette méthode affiche plus de 80% de taux de réussite si la diète est suivie à la lettre.

L’alimentation : une solution pour concevoir le sexe du futur bébé

Si on laisse faire la nature, une femme a une chance sur deux d’avoir une fille ou un garçon. Néanmoins, après avoir donné naissance à un ou plusieurs enfants du même sexe, il est préférable de donner un petit coup de pouce à Dame nature pour tenter d’avoir le tout-petit que l’on désire le plus. Pour ce faire, on oublie les croyances populaires qui n’ont jamais porté  leurs  fruits et on se base sur des méthodes scientifiquement prouvées.

Certaines études ont démontré que l’on peut influer sur le sexe de son futur bébé en suivant un régime alimentaire particulier avant et pendant la grossesse. En effet, les aliments ingurgités peuvent modifier le pH des sécrétions vaginales.

Réguler son pH vaginal grâce à son alimentation

D’après les spécialistes, pour augmenter les chances de donner naissance à une fille, il faut que le pH soit acide. En revanche, pour tomber enceinte d’un petit garçon, le pH doit être alcalin afin de favoriser les spermatozoïdes porteurs d’un chromosome Y.

Le régime fille et garçon

La diète à suivre pour choisir le sexe de son bébé est contraignante certes, mais elle n’est pas du tout risquée contrairement à certaines techniques. Mais dans tous les cas, avant d’adopter un régime particulier, il convient de consulter des spécialistes. Les médecins prescriront alors des compléments alimentaires afin de combler les carences qui pourraient découler de ce programme. Des tests pH seront aussi réalisés pour vérifier si la méthode est efficace ou inopérante. En effet, les résultats peuvent varier d’une personne à une autre. Néanmoins, dans 87 % des cas, ils restent positifs, à condition de bien respecter le régime.

Si maman souhaite absolument tomber enceinte d’un petit garçon, elle devra privilégier les aliments riches en potassium et en sodium. Ainsi, les viandes, les nourritures salées et les boissons gazeuses seront ses meilleures alliées. En revanche, si elle veut avoir une fille, il faudra faire une croix sur les charcuteries et les steaks durant quelques mois et consommer des produits laitiers en grande quantité.