Millennium Insurance et expatriés: quelle assurance santé choisir ?

Millennium Insurance et l'assurance pour les expatriés

Partir à l'étranger pour vivre sa retraite ou simplement voyager sur une courte durée ou à plus ou moins long terme a un coup en matière de santé. Il existe aujourd'hui des assurances maladie pour les expatriés: le point avec Millennium Insurance.

L'expatriation professionnelle

L'expatriation professionnelle revête deux formes : le détachement. Il permet de conserver le même niveau de prestation que l'on peut avoir en France: les personnes conservent leur protection sociale, la sécurité sociale, la retraite, le chômage, les régimes complémentaires de santé, de prévoyance.

La deuxième forme est l'expatriation. Dans ce cas-là, Millennium Insurance précise que les personnes sont sans garanties. Donc elles ont la possibilité de souscrire une assurance privée auprès de la CFE, la Caisse des Français à l'Etranger. La CFE permet de choisir des modules : la complémentaire santé, prévoyance et retraite pour arriver équivalent à celui qu'on a en France. La CFE va prendre en charge sur la base de remboursement sécu, donc ce n'est pas suffisant. On va rajouter un régime de garanties complémentaires pour prendre en charge jusqu'à la totalité des dépenses engagées.

L'expatriation privée

Dans le cas de l'expatriation privée, c'est à la personne elle-même de choisir son niveau de garanties. C'est essentiel de se protéger. La personne va pouvoir prendre une garantie au premier euro, s'il part en dehors de L'Europe. La totalité des dépenses sont prises en charge dès le premier euro engagé. Et puis, un régime de base qui a été choisi peut être complété. Si l'expatriation se fait en Europe, il est possible de choisir la Caisse Européenne d' Assurance Maladie, pour le régime de base auquel on va apporter une garantie complémentaire, pour couvrir au maximum les dépenses engagées.

Des assurances aux tarifs variables selon le statut de l'expatrié et la destination choisie. Il faut aussi prendre en compte la situation de la personne. Est-ce qu'elle part seule, avec sa famille et ensuite il faut prendre en compte le niveau de garantie que la personne va choisir. Le plafond annuel de remboursement impactera fortement le prix.