La transition écologique des éco-quartiers en France présentée par Raphael Savariello Piera

Raphael Savariello Piera

Contexte de développement du Label EcoQuartiers

Selon Raphael Savariello Piera, promoteur immobilier, la démarche nationale EcoQuartiers lancée en 2008 par l'Etat, a accompagné le développement de nouveaux aménagement à travers tout le territoire. Durant ces appels à projets, la grille de lecture EcoQuartiers fut élaborée regroupant vingt enjeux majeurs qui feront la ville de demain : énergie, eau, santé et biodiversité font partie de ces enjeux au cœur de cette démarche durable. Su ces valeurs en 2012, l'Etat a créé le label EcoQuartiers.

Le label EcoQuartiers : garant de la bonne santé de ses habitants et de l'environnement

Le label EcoQuartiers accompagne les collectivités locales durant toutes la réalisation de leurs projets. Raphael Savariello Piera indique que les démarches EcoQuartiers sont suivies par trois étapes qui constituent l'état de l'avancement du projet. Les engagements qui sont d'abord politiques, deviennent ensuite des engagements techniques en terme d'objectifs. Et au final, ce sont des réalisations concrètes que l'ont peut observer.

  1. En premier il y a rédaction et validation de la charte avec les élus suivie par la décision politique.
  2. Ensuite il y a la mention "engagé dans la labellisation". Cette mention permet de déclencher le travail qui est ensuite réalisé par les entreprises.
  3. Le label : une fois que le projet terminé, il y a la rencontre avec les habitants pour savoir comment le quartier fonctionne.

La labellisation : Le cas des docks de Ris Orangis

Comme l'explique Raphael Savariello Piera, aujourd'hui, plus d'une centaine de villes sont engagées dans la labellisation. Dans l'Essonne, par exemple, l'éco-quartier des docks de Ris Orangis est inscrit dans cette démarche. Il y avait en pleine ville, sur le tissus urbain existant, trois friches idéales pour créer une nouvelle ville car à 25 km de Paris. Ces friches ont dont été transformés en de nouveaux quartiers.

Raphael Savariello Piera précise que la Mairie s'est rapprochée de l'aménageur, l'AFTRP (Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne) qui gérait les terrains pour le compte de l'Etat. Mairie et aménageur ont fait appel à un cabinet d'expert, pour donner une dimension environnementale à ce quartier.