Extension cheveux naturel pour être sûre

 

La nature nous a donné une spécificité particulière dans tous les domaines, y compris pour les cheveux. Si vous avez une chevelure fragile, mais que vous êtes tenté par l’aventure d’utilisation de rajout capillaire, l’usage de l’extension cheveux naturel enlève un point important à votre hésitation. L’adjectif « naturel » en dit long sur son effet sur votre chevelure.

 

Spécificité de l’extension cheveux naturel

 

La première spécificité d’une extension cheveux naturel est le résultat obtenu. En effet, il n’y a aucun élément pour différencier les vrais cheveux du rajout. Il suffit pour obtenir un tel bluff d’opter pour une revalorisation de cheveux la plus proche possible de la nature de vos cheveux. Il convient donc de prendre en compte le calibre, la qualité, mais aussi la couleur de la chevelure entre autres. C’est la raison pour laquelle, le professionnel de la coiffure effectue un diagnostic personnel avant chaque pose d’extension. Épaisseur, qualité, couleur, volume et état font partie des paramètres pris en compte.  C’est de cette façon que le coiffeur applique une extension cheveux naturel compatible en nature et en coloration à vos cheveux. Une fois le rajout choisi, le professionnel prend dans les deux heures pour réaliser la pose. L’utilisation de kératine de synthèse, colle végétale invisible, permet de fixer les mèches de cheveux. C’est le mode de fixation dite « à froid » et le plus respectueux des cheveux.  Il est approprié même aux cheveux fragiles. Dans ce cas, le professionnel du capillaire recommande de garder l’extension pour une durée maximum de trois mois. C’est l’usage normal et sans risque pour le type de chevelure peu robuste.

 

Origine d’une extension cheveux naturel

 

Il existe plusieurs pays fournisseurs d’extension cheveux naturel, mais l’Inde est le plus grand producteur compatible aux chevelures occidentales. En effet, les cheveux asiatiques sont de plus grand calibre, donc plus épais par rapport à notre chevelure. Les cheveux des femmes indiennes par contre ressemblent aux nôtres. À part cela, les cheveux indiens sont majoritairement vierges. Autrement dit, ils n’ont pas encore reçu de traitement spécifique ni de coloration. Ils sont donc assurés être de bonne qualité, sans altération. Pourtant, tous les jours, beaucoup d’Indiens viennent dans un des temples qu’ils choisissent pour demander une faveur ou pour se purifier. En de telles circonstances, la coutume demande à ce qu’ils se fassent raser les cheveux. Ces chevelures recueillies sont rassemblées et les temples les vendent aux sociétés fabricants d’extension cheveux naturel. Ce processus a permis de créer près de 300 emplois en Inde dans les tris des cheveux à vendre. Après cette étape, les cheveux sélectionnés sont acheminés en Europe pour subir les traitements demandés par les normes occidentales. Au bout du compte, une extension de cheveux de différente longueur, de différent calibrage et de différente couleur en ressort. Mais pour le pays producteur de matière première, c’est un gain social servant pour l’ouverture d’hôpitaux à soin gratuit pour les plus démunis. Quelques dizaines d’écoles reçoivent aussi avec les argents recueillis par la vente des cheveux, dans les 30 000 plats gratuits pour les élèves.